Le registre des ostéopathes de France choisit l’enseignement temps plein

2 novembre 2010 par pascal Laisser une réponse »

Lors de sa dernière assemblée générale, le registre des ostéopathes de France (ROF) devait se prononcer sur les établissements dont la formation répond aux critères académiques de cette association. Sur la base d’une liste soumise par le conseil national qui synthétisait le volume horaire de formation et son contenu, les adhérents ont retenu 7 établissements:

  1. Centre d’ostéopathie ATMAN de Sophia Antipolis
  2. Centre européen d’enseignement supérieur de l’ostéopathie de Lyon
  3. Centre européen d’enseignement supérieur de l’ostéopathie de Paris
  4. Centre international d’ostéopathie de St Etienne
  5. Collège ostéopathique de Provence de Marseille
  6. Ecole supérieure d’ostéopathie de Champs sur Marne
  7. Institut toulousain d’ostéopathie

La première analyse qu’on peut faire de ce choix est que les adhérents du ROF estiment dorénavant, que seul un enseignement à temps complet permet d’acquérir « la compétence propre à assurer la qualité des soins en ostéopathie et l’application clinique et thérapeutique du concept et des principes de l’ostéopathie, notamment en ce qui concerne les manipulations et les mobilisations musculo-squelettiques, myo-fasciales, viscérales et crâniennes ».

La seconde est que ces établissements font partie de la conférence des grandes écoles en ostéopathie, sont affiliés au syndicat national de l’enseignement supérieur en ostéopathie (SNESO) et ont signé une charte de qualité. (voir ici ) On peut s’étonner que l’institut des hautes études ostéopathiques de Nantes et l’institut supérieur d’ostéopathie de Lyon n’aient pas été retenus alors qu’ils proposent le même enseignement que les établissements sélectionnés. Certainement que les anciens élèves de ces établissements n’étaient pas suffisamment nombreux à participer au vote…. Toujours est-il que les adhérents du ROF ont accepté implicitement une collaboration active avec le SNESO.

Que cela change-t-il pour adhérer au ROF ?:

Pour les diplômés 2010/2011 de ces établissements, l’adhésion sera facilitée. Seuls les critères d’exercice seront contrôlés. Tous les autres diplômés devront être évalués par une commission interne au ROF, la  commission nationale d’évaluation des professionnels ostéopathes. Celle-ci déterminera si les postulants au ROF ont acquis les compétences requises et éventuellement le mémoire de fin d’études.

En écrivant ces lignes, j’ai une pensée pour le défunt Thierry Jallais DO MROF, ancien directeur de l’IDHEO et initiateur de ladite charte de qualité, dont les diplômés de l’établissement qu’il créa n’ont plus les critères du ROF.

Publicité

14 commentaires

  1. C’est sûr qu’il vaut mieux voter pour son école! On rit ou on pleure? Comment le ROF va s’en relever?
    Vous ne saviez pas pourquoi le SNOF est indépendant de toute école? Pour çà!

  2. Pailleret dit :

    Je pensais que le registre était présent pour défendre l’éthique et la déontologie de la profession. En quoi ce vote concernant les écoles de formation relève du jugement du rof? Avec quels critères puis je juger du bon ou mauvais enseignement (étant donné que certaines informations étaient incomplètes)? est ce mon role de juger? Il me semble que je ne suis pas à meme de juger et que ce n’est pas notre role (en tant que pour le moment membre du rof) de juger.

  3. André dit :

    En effet je me demande bien qui a pu mettre en place ce genre de tableau au ROF ainsi que ce vote que François COURTY et moi même combattons depuis l’AG de 2007. Il va être temps de remédier à tout ça. Des mails ont déja été adressés par les DR aux responsables concernés en ce sens.
    André.

  4. Thierry Cajgfinger dit :

    En attendant, l’UFOF joue à son tour non seulement la carte de l’ouverture et de l’apaisement…mais compte aussi avec le biais européen.

    http://www.osteofrance.com/actualites/news/2010/11/nouveau-president-au-rof-vers-plus-de-consensus/

    http://www.osteofrance.com/actualites/news/2010/11/loms-sort-son-rapport-sur-losteopathie/

    Comme quoi tout n’est pas négatif !

  5. Sébastien Breuil dit :

    Fallait s’en douter.

    Maintenant, je me demande si j’ai envie de m’unir aux 2 kinés/ostéos proche de chez moi, qui sont à l’UFOF, et qui selon mes patients sont moins cher, car eux sont remboursés ?

  6. Thierry Cajgfinger dit :

    Si ces kinés-ostéos trichent avec les feuilles de S.S, que vous soyez certains de cela, le mieux est de le signaler d’abord à l’UFOF puis éventuellement au médecin conseil de la S.S…….

  7. PHILIPPONNEAU dit :

    Bonjour à tous,

    il me parait indispensable, pour pouvoir évaluer une adéquation avec un cahier des charges établit (qu’il soit du ROF ou autre…) que les établissements soient audités. En quoi, un vote d’adhérents permet de justifier et valider la valeur d’un enseignement ou d’un établissement ? quelque chose m’échappe…

  8. Thierry Cajgfinger dit :

    C’est comme les truffes, il y a la brunes et il y a la blanches, tout dépend avec quoi on souhaite les accomoder….:)

Laisser un commentaire