Le CEESO ferme ses portes au ROF

13 novembre 2010 par pascal Laisser une réponse »

La direction générale du Centre Européen d’Enseignement Supérieur de l’Ostéopathie (CEESO – un établissement à Paris St Denis et un autre à Lyon) a décidé que le Registre des Ostéopathes de France (ROF) n’avait plus ses entrées dans leurs locaux. Les élus du ROF ne pourront donc plus venir présenter cette association aux étudiants ni participer en tant que personne morale, aux examens de fin d’étude. La relation de confiance qui s’était instaurée depuis plusieurs années entre le ROF et le CEESO s’était traduite par l’adhésion au ROF d’environ 300 ostéopathes diplômés du CESSO ces dernières années, avec un pic en 2010.

Cette prise de position est la conséquence des incidents survenus lors de la dernière assemblée générale du ROF. Si le CEESO « réaffirme être toujours attaché aux valeurs prônées par le ROF », il se dit « assez dubitatif face aux ambitions personnelles de certains membres du conseil national », alors que « les adhérents ont maintenu leur confiance à l’ancienne présidente, Marianne Montmartin ».

Le CEESO s’inquiète  » de la résistance du nouveau bureau quant au projet de plateforme commune avec les syndicats. Union qui paraissait pourtant indispensable et inévitable afin d’afficher un front uni, une masse critique et un projet commun aux pouvoirs publics ».


Publicité

2 commentaires

  1. Emmanuel FRANTZ-MERCADAL dit :

    Espérons que cela ne sera que temporaire …

  2. Thierry Cajgfinger dit :

    et le ROF, quand à lui, ouvrirait ses portes aux présidents des ASP, comme quoi !

    http://www.osteopathie-france.net/essai/news/breves/1180-nov10#18dec

Laisser un commentaire