Les ostéopathes en exercice exclusif demandent le report de la prochaine commission d’agrément

7 mars 2011 par pascal Laisser une réponse »

Dans un précédent article, nous vous informions que l’AFO et le SNOF refuseraient de siéger le 22 mars prochain à la commission nationale d’agrément des établissements de formation à l’ostéopathie. C’est maintenant l’UFOF qui s’engage dans cette voie en signant le communiqué de l’AFO et du SNOF. voir ici

Cette prise de conscience de l’impasse dans laquelle le ministère de la santé enferme les professionnels qui ne peuvent en rien s’opposer aux décisions de l’administration est un rayon de soleil pour les étudiants qui auront manifesté quelques jours plus tôt.

On ne voit pas pourquoi maintenant, le SFDO ne s’engagerait pas lui non plus dans cette démarche. La CNO et le ROF – même si les établissements en question sont dirigés par des membres du ROF – devraient eux aussi afficher leur solidarité.

Les professionnels attendent une marque unitaire.

Publicité

6 commentaires

  1. Thierry Cajgfinger dit :

    Ce serait un bel effet et effort de solidarité, cependant :
    - cette commission n’est-elle composée que de représentants de l’ostéopathie exclusive ?
    - si tel n’est pas le cas, la CNA peut-elle émettre un avis sans leurs présences ?
    - au pire l’Etat peut-il se passer de l’avis de ces membres et agréer seul comme cela a été le cas récemment pour un autre établissement, si je ne me trompe pas ?

  2. Thibaut CATEL dit :

    La plateforme d’action commune « engagée dans le rassemblement » qui se targue de « continuer sur la voie unitaire et fédératrice par des actions concrètes » ne peut’elle pas permettre de faire un communiqué qui rassemble tout le monde ?
    Il y a un jour d’écart entre le communiqué de cette plateforme et ce nouveau communiqué qui ne rassemble déjà plus les 5 ASP mais seulement 3…
    Je suis une fois de plus désolé de me rendre compte qu’il est nous donné à lire de beaux communiqués sur l’union et la mutualisation des moyens et des idées, mais que les faits sont tout autres… Une fois de plus… Quelqu’un peut’il me dire à quoi sert la plateforme d’action commune et ce qu’elle propose ?

    • Luc Thoby dit :

      A rien ou presque.

      C ‘est à dire que c’est un écran de fumée qui sert à combattre l’idée même d’une union ( car union signifie perte de POUVOIR d’un petit nombre ) et secondairement de la FFO.

      Il y a quelques mois, j’aurai été plus naïf, mais tout clinicien aguerri se doit de constater que les faits sont têtus et qu’ils montrent les ressorts cachés conscients ou inconscients qui oeuvrent.

  3. alex dit :

    avec l’argent qu’il y a en jeu, pensez vous sincèrement que les directeurs membre du rof demande au ROF de ne pas siégé ?

    certains vont surement vouloir assurer leur arrière (et donc leur C.A.) avant tout

Laisser un commentaire