La revue de l’ostéopathie (p=0,05)

10 juin 2011 par pascal Laisser une réponse »

Une revue scientifique, internationale et francophone dédiée à la recherche en ostéopathie vient de voir le jour. (voir ici ) Les rédacteurs en chef sont bien connus des ostéopathes puisqu’ils ont œuvré durant plusieurs années au sein de l’académie d’ostéopathie de France.

Robert Meslé et Laurent Stubbe nous proposent une revue tournée vers l’avenir. Si Apostill s’est orienté pendant des années à retracer le chemin parcouru par l’ostéopathie depuis sa création et nous rappeler les fondements de cette profession (voir ici ), la revue de l’ostéopathie fait le choix de la recherche scientifique et de l’évaluation de l’efficacité de l’ostéopathie.

On a trop souvent reproché aux ostéopathes de ne pas pouvoir produire d’études indexées. Si cela nous était impossible avant la légalisation de 2002, ce n’est plus le cas dorénavant. La revue de l’ostéopathie va contribuer à valoriser notre démarche en la fondant sur des preuves.

Souhaitons longue vie à cette revue, dont le n°2 est déjà sous presse.

Publicité

9 commentaires

  1. J’espère qu’on ne va pas encore se dire : une de plus…Parce que la pléthore des revues est à l’image des innombrables associations, écoles, divisions au sein de notre profession.
    Par ailleurs j’aimerais bien connaître le financement de cette revue.

    Je m’en vais de ce pas lire la première.

  2. sebastien Demarcq dit :

    moi aussi je voudrais savoir combien coute cette revue ?
    Mais enfin une revue scientifique sur l’ostéopathie . Sans politique nauséabonde
    ;)

  3. delion eric dit :

    excellente initiative!!

  4. C’est surement interessant néanmoins, à vouloir tout scientifiser… on y perd un peu notre identité ?

    • sebastien Demarcq dit :

      Je ne trouve pas,. Les Chiros ont lancé des études remarquables sur le rachis mais dans leurs pratiques,, ils utilisent des techniques digne de Palmer à la limite de l’ésotérisme .Sauf qu’à notre différence, ils ne communiquent jamais dessus.

      ils maitrisent mieux la communication que nous . On devraient bougrement s’en inspirer. Enfin c’est juste mon avis ;)

  5. Quand on entend dire qu’on a des « collègues » qui diagnostiquent avec un pendule ou un paquet de tarot, on se dit qu’un peu d’esprit scientifique ça ne risque pas de faire de mal…

  6. FRANTZ-MERCADAL Emmanuel dit :

    Pour avoir eu la chance de lire le premier numéro je vous confirme du sérieux de cette revue.
    Même si mon point de vue n’est pas impartial ayant travaillé avec Robert Mesle et Laurent Stubbe au sein de l’académie d’Ostéopathie, ce type de revue me parait indispensable.

    Par ailleurs, lorsque l’on voit la qualité rédactionnelle des autres revues, je ne suis pas certain que nous puissions comparer.

    Détail qui a son importance, AUCUNE PUBLICITE !!!! Une vraie indépendance, et ça fait du bien.

    Je vous rappelle également que cette revue impose une rédaction scientifique ce qui nous met sur un pied d’égalité vis à vis de toutes les autres professions de santé.

Laisser un commentaire