Articles Taggés ‘adhésion’

L’invité du blog: Baptiste Fernandez

18 septembre 2011

A quoi joue le ROF ?

Suite à l’obtention de notre diplôme d’ostéopathe au CEESO Paris, en juin 2011, nous avons décidé d’adhérer au Registre des Ostéopathes de France, association à vocation ordinale, garant de l’éthique et la déontologie de notre profession. En effet, ce sont des valeurs auxquelles nous avons été sensibilisés et qui sont importantes pour nous qui entrons dans la vie professionnelle.

Indépendamment de notre volonté, certaines pièces administratives ont pris plus de temps que prévu pour nous être adressées (attestation CIPAV, enregistrement URSSAF). Malgré nos attestations sur l’honneur nous engageant à fournir ces pièces dès leur réception, nos candidatures ont été refusées pour la première fois lors du conseil national de fin juillet. Ce refus de cooptation était d’autant plus surprenant que de la voix même du secrétariat que nous avions contacté au préalable, on nous expliquait qu’ « il n’y a jamais de souci avec les étudiants du CEESO, même lorsqu’il manque des pièces, nous savons qu’elles seront fournies ensuite ».

Suite au Conseil national de mi-septembre, lors duquel  nos dossiers complets cette fois ci ont été de nouveau étudiés, notre adhésion, à notre grand étonnement fut de nouveau refusée un seconde fois par le conseil national. Par ailleurs, aucune demande d’adhésion d’ancien étudiant du CEESO Paris n’a été satisfaite. La raison invoquée ? Aucune pour le moment. Le secrétariat du ROF nous renvoie vers madame le Secrétaire Général du ROF, responsable des admissions, qui doit toujours être dans une phase de réflexion pour nous donner des raisons valables concernant ce choix surprenant. En effet, à ce jour nous n’avons aucune nouvelle de sa part malgré nos appels, courriels… Ceci est d’autant plus surprenant de la part d’une représentante d’organisation qui se veut prôner une déontologie et un respect irréprochable et qui n’hésite pas à mettre en avant sa disponibilité envers les adhérents. Mais il est vrai que nous ne sommes pas adhérents.
Cette décision nous semble d’autant plus surprenante et injuste qu’il nous avait été précisé que nos dossiers étaient complets et ne poseraient aucun problème lors du prochain CN.

Qu’a-t-il bien pu se passer entre temps ?

Puisque nous remplissons bien les critères d’admission, nous ne pouvons imaginer que nous n’ayons pas été cooptés pour des critères subjectifs. Il nous est inimaginable que le ROF ne veuille pas accueillir en son sein de jeunes ostéopathes exclusifs, issus d’une formation à temps plein et souhaitant s’investir dans le paysage ostéopathique. Il nous est inconcevable que le ROF ne souhaite pas voir de jeunes professionnels motivés pour faire évoluer les choses, venir chercher leur carte professionnelle et assister à leur première assemblée générale. Nous nous interdisons de penser que ce refus pourrait être basé sur d’autres raisons comme l’origine de notre établissement de formation dont une majorité des enseignants a démissionné du Registre.

Nous ne pouvons nous empêcher de penser tristement que le ROF ne semble pas être dans une logique de fédération du plus grand nombre d’ostéopathes EXCLUSIFS et refuse de nouveaux adhérents ayant la volonté de faire progresser la profession et répondant pourtant aux critères d’adhésion.

Nous attendons des réponses précises face à cette attitude de fermeture du conseil national du ROF. La moindre des choses quand on refuse un dossier est d’expliquer pourquoi.